0

Partenariat et signature de la Charte Egalité : des établissements qui s’engagent !

En juillet 2021, la conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitalo-Universitaires (DG de CHU), représentée par sa présidente Madame Gerain-Breuzard, s’engage en signant une convention de partenariat avec l’Association Donner des ELLES à la Santé (cf photo). Ce partenariat a pour objectif d’engager les établissements de santé dans une démarche en faveur de l’égalité femmes/hommes et de lutte contre les violences à caractère sexiste et sexuelle, au travers notamment d’actions de sensibilisation et de communication conjointes sur des thématiques ciblées et de la construction d’outils d’analyse permettant de faciliter l’objectivation de situations connues.

Le 25 février 2022, la Fédération Hospitalière de France en région Provence Alpes Côte d’Azur (FHF-PACA), représentée par son président Alain Milon et sa déléguée régionale Florence Arnoux, montre le chemin, en devenant la première région a signé cette convention de partenariat. Derrière l’instance, 12 établissements de la région* s’engagent également officiellement sur ces questions d’égalité professionnelle, de parité au sein des postes à responsabilité, et de lutte contre les discriminations et comportements sexistes. Certains ont déjà été confrontés à des problèmes de violences sexistes au sein de leur structure, d’autres ont fait le constat d’inégalités quant à l’accès aux postes à responsabilité ; tous se sentent concernés et souhaitent avancer positivement et intelligemment sur ces questions.

La carte de France des établissements engagés ne cesse d’évoluer. Le dernier en date est le CHU de Tours qui signe, le 8 mars dernier, date choisie symboliquement dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, la Charte de promotion à l’égalité Femme-Homme, en partenariat avec Donner des ELLES à la Santé. A l’occasion d’une séance officielle, étaient réunis, de manière exemplaire, l’ensemble des structures impliquées dans la démarche : Faculté de Médecine (représentée par son doyen, Patrice Diot), Faculté de Pharmacie (représentée par sa doyenne, Véronique MaupoilDavid), Centre Hospitalier Universitaire (représentée par sa Directrice Générale, Marie-Noëlle Gerain-Breuzard), Commission Médicale d’Etablissement (représentée par son président, Frédéric Patat), Conseil de Surveillance (représenté par son président, Emmanuel Denis), et comité local déjà très actif au travers du Collectif SOrorité MEdicale Tours (SOMET). L’implication et l’engagement simultané de l’ensemble des instances est un facteur de réussite clairement identifié dans la mise en place d’une telle démarche. Cette journée organisée par Tours est donc une opportunité saisie afin de présenter officiellement, à l’ensemble du personnel, un diagnostic et de proposer un plan d’actions pour avancer concrètement.

L’occasion pour l’Association Donner des ELLES à la Santé de rappeler les résultats du sondage IPSOS concernant les discriminations et comportements sexistes à l’hôpital : en 2021, 88% des personnels hospitaliers interrogés souhaitent mettre fin aux comportement de discriminations, 92% aux comportements de harcèlement, et 82% veulent que soit assuré au sein de leur établissement une réelle parité H/F sur les postes à responsabilité. En pratique, face aux discriminations, les propositions consistent à adapter le parcours et les exigences des postes pour intégrer les spécificités des femmes, remplacer les congés maternité, assurer la transparence des carrières (recrutements, évaluations, nominations), publier au niveau régional, et au mieux national, les chiffres des états de lieux faits dans le cadre obligatoire de la Démarche Egalité des établissements en France. Face aux violences sexistes, les directions d’établissement s’engagent pour une tolérance zéro, en assurant la confidentialité des plaintes. Des mesures phares qui peuvent bien sûr être adapter localement pour chaque établissement en fonction des spécificités de chacun. Un engagement fort, nécessaire d’un point de vue sociétal, et qui permettra sans nul doute de répondre aux exigences plus larges de transparence, bienveillance et qualité de vie au travail, chères aux plus jeunes générations.

 

* Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM) (directeur : François Cremieux), Centre Hospitalier Intercommunal Toulon-La Seyne (CHITS) (directeur : Yann Le Bras), Centre Hospitalier Intercommunal Aix-Pertuis (directeur : Nicolas Estienne), Centre Hospitalier Antibes-Juan les Pins (directeur : Bastien Ripert-Teilhard), Centre Hospitalier Henri Duffaut Avignon (directeur : Pierre Pinzelli), Centre Hospitalier Louis Raffalli à Manosque (directeur : Franck Pouilly), Centre Hospitalier Montperrin à Aix (directeur :  Pascal Rio), Centre Hospitalier Jean Marcel à Brignoles (directeur : Jean-Noël Jacques), Centre Hospitalier de Vaison la Romaine (directeur : Blaise Chamaret), Centre Gérontologique Départemental à Marseille (directrice : Nathalie Jaffres), Maison de Retraite « La Pastourello » St Chamas (directrice : Céline Tétu), Maison de Retraite Saint-Jacques Rians (directeur : Gilles Jaouen).

Dr Geraldine Pignot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Géraldine Pignot ne répondra pas aux commentaires anonymes.